«

»

mar 18 2017

9ème festival Cinéma écologie à Vanves du 18 au 25 mars

Du 18 au 25 mars 2017, venez assister aux 4 soirées cinéma et débat organisées autour du thème ” Cette sobriété qui libère”

La publicité dépense dans le monde 500 milliards de dollars par an pour inciter à consommer toujours plus. Notre croissance consume des ressources qui s’épuisent et contribue au dérèglement climatique. Et si nous étions plus sobres ? Des habitants et des entrepreneurs inventent ensemble la transition écologique dans la bonne humeur. La possession des biens fait place à un usage partagé, on recycle, on produit et on vit – bien – avec des énergies renouve-lables, on réfléchit sur la valeur travail qui écrase ceux qui en ont trop (course à la productivité) comme ceux qui n’en ont pas. Que proposer face à la démesure de certains projets ?

Au programme de cette année :

  • Sacré village : Pas besoin d’aller chercher en Angleterre une ville en transition ! Elle vit en Alsace, dans une dynamique entraînante
  • Nouveau monde : Un tour de France à la rencontre d’initiatives locales innovantes pour mieux vivre ensemble et dans le respect de la planète
  • Soirée courts-métrages :  En Ile de France, face à un projet dévastateur  comme Europacity, sobriété et bonheur dans les initiatives citoyennes !
  • Un revenu pour la vie : Peut-on ne plus dépendre du travail pour subsister et et garantir un revenu de base qui émancipe et limite les inégalités sociales?
Samedi 18 mars 2017 – 20h30
19h30 : Buffet préparé par La Ruche de Vanves et l’Amap Le Panier vanvéen
Sacré village, version courte du film Qu’est-ce qu’on attend ? de Marie-Monique Robin (2016)
Ce film raconte comment Ungersheim, une commune alsacienne de 2200 habitants est devenue championne internationale des villes en transition. Dès 2009, la municipalité lance son programme : « 21 actions pour le 21ème siècle », il concerne tous les aspects de la vie quotidienne : alimentation, énergie, transports, habitat, monnaie, emploi, formation. Autonomie, sobriété, qualité de vie sont au rendez-vous.
Depuis 2005, la commune a économisé 120 000 euros en frais de fonctionnement et réduit ses émissions directes de gaz à effet de serre de 600 tonnes par an. Elle a créé une centaine d’emplois. Et elle n’a pas augmenté ses impôts locaux. Alors, qu’est-ce qu’on attend ?

Le film sera suivi d’un débat
Mardi 21 mars 2017 – 20h30
Nouveau monde (2016) de Yann Richet 

Nouveau Monde est un road-movie écologiste porteur d’optimisme. Pendant 4 ans le réalisateur, Yann Richet, a parcouru la France à la recherche des personnes et des initiatives locales qui portent l’espoir d’une société plus solidaire et d’un monde meilleur. Société décarbonée, démocratie participative, de l’intelligence collective à l’économie circulaire, des monnaies locales à l’idée d’un revenu de base, ce film nous guide à la découverte de ce Nouveau Monde. Loin de s’abandonner aux discours catastrophistes, ce documentaire ouvre des perspectives réjouissantes et cherche avant tout à proposer un nouvel imaginaire et à faire connaître les nouveaux modèles de collaboration en marche dans notre société globalisée et interconnectée.
Le film sera suivi d’un débat
Vendredi 24 mars 2017 – 20h30
Courts-métrages : De la démesure à la sobriété joyeuse

Sur fond de dérèglement climatique, les grands projets énergivores et destructeurs se poursuivent. Entre Roissy et Le Bourget, à Gonesse, des terres agricoles parmi les meilleures de France sont menacées par « Europacity », un projet de gigantesque centre commercial et de loisirs porté par le groupe Auchan.
Des citoyens qui s’autorisent à penser et agir par eux-mêmes ouvrent de nouvelles pistes dans de nombreux domaines : aménagement, production, consommation, mobilités, culture…
Un tourbillon d’initiatives joyeuses, solidaires, écologiques !
Cette soirée propose à partir d’une dizaine de courts métrages un regard sur l’Ile de France entre démesure et sobriété libératrice.
Le film sera suivi d’un débat
Samedi 25 mars 2017 – 20h30
Un revenu pour la vie (2014) de Michaël Le Sauce

Ce film du Mouvement français pour un revenu de base (MFRB), organisation trans-politique, présente un revenu découplé de l’emploi qui serait incondition­nellement distribué à tous les citoyens. Ce projet à la fois utopique et réaliste est amené par deux rêveurs en action : un ex-ingénieur et conférencier gesticulant, et un entrepreneur, qui fait voyager ce questionnement dans un périple à vélo.
En s’appliquant à discuter la place du travail et du salaire dans une société où surproduction et chômage de masse ont de plus en plus de mal à cohabiter sur fond d’inégalités croissantes et d’épuisement de l’écosystème, le film  donne la parole à celles et ceux qui explorent la possibilité d’instaurer des revenus inconditionnels d’existence. 
Le film sera suivi d’un débat
Accès: 

Théâtre du Lycée Michelet, 5 rue Jullien 92 170 VANVES
Transport en commun: 
Métro: ligne 13 (Malakoff-Plateau de Vanves), ligne 12 (Corentin Celton)
Tramway: T3 (porte de Versailles) T2 (Porte d’Issy)
Bus : 58, 89, 126, 189
 Merci de venir avec une pièce d’identité qui sera demandée à l’entrée (Plan Vigipirate)