«

»

Jan 05 2018

Financement participatif pour créer un système d’exploitation pour smartphone respectueux de la vie privée

 

logo Eelo

 

EELO se concentre sur la confidentialité des données et une repose essentiellement sur les applications open-source.

Les plaintes ne cessent de croître dans notre monde numérique sur les problèmes de confidentialité des données sur les smartphones et les ordinateurs modernes. Lesgéants de la technologie se nourrissentde nos données personnelles au nom de «l’amélioration de l’expérience utilisateur» au mépris des fondements éthiques. Même si des améliorations sont perceptibles, notamment avec la mise en place du RGPD, on peut regretter que de trop nombreux systèmes n’intègrent par la protection des données de l’utilisateur dès la conception.

Android est actuellement le système d’exploitation largement adopté dans le monde et pourtant il souffre de plusieurs problèmes de confidentialité des données, compte tenu de sa tutelle qui se nourrit massivement de données utiles de l’utilisateur. Cependant, un nouveau système d’exploitation personnalisé a l’intention de changer la donne, il se nomme EELO.

 

Un écosystème respectant la vie privée

Fondé le système d’exploitation open source Android, EELO est une tentative permettant de fournir aux utilisateurs une expérience avec leurs smartphones où ils n’auront pas à s’inquiéter des problèmes de confidentialité des données. Ils pourront notamment profiter de la liberté de choisir entre les services d’autres développeurs tiers, laissant Google en dehors du système natif.

Gael Duval, le créateur de Mandrake Linux, est à l’origine de ce nouveau système d’exploitation personnalisé. Actuellement, EELO est essentiellement une extension de Lineage OS avec un lanceur modifié et de jolies icônes inspirées d’iOS. “EELO informera les utilisateurs en quoi l’esclavage des données n’est pas une fatalité. EELO offrira aussi des alternatives crédibles aux utilisateurs soucieux de la confidentialité de leurs données: téléphones portables et systèmes d’exploitation pour smartphones, et services web associés. À long terme, nous voulons fournir un écosystème numérique complet, y compris des systèmes d’exploitation pour PC, des assistants personnels, des API Web », explique le développeur sur son site Web.

Une vraie liberté de choix

EELO veut donc créer un écosystème où les utilisateurs ont la liberté de choisir les applications qu’ils veulent utiliser. La société estime qu’ils seront en mesure de résoudre le problème de la confidentialité des données et d’empêcher la dépendance du monde sur les grands noms de l’industrie informatique. EELO vise enfin à étendre l’écosystème logiciel similaire aux PC et autres formes d’appareils à l’avenir. Un smartphone EELO est également en préparation, à condition que les objectifs de l’entreprise commencent à être valorisants.

Un projet à but non lucratif

Eelo est construit sur la base d’un projet à but non lucratif « dans l’intérêt du public » car il semble assez clair que les systèmes d’exploitation et les services web, tout comme les réseaux téléphoniques, les voies ferrées, les routes… devraient être des ressources communes d’infrastructure. À «but non lucratif» ne signifie pas que rien ne sera en vente. Le modèle économique se fonderait sur l’achat de smartphones et de services premiums pour les entreprises, mais le profit ne sera pas le premier objectif d’Eelo.

Une campagne de financement participatif

Des centaines de personnes ont manifesté leur intérêt pour le projet Eelo en seulement quelques semaines. Une campagne de financement participatif a donc été lancée afin de financer les développements qui permettront d’arriver rapidement à une première version d’Eelo crédible. La campagne de financement participatif sur Kickstarter a déjà dépassé à ce jour son objectif initial.

 

Plus d’infos sur : https://eelo.io/campaign/fr/